22 mars 2022 – 27ème jour de guerre – Par téléphone,

Avant-hier 20 mars, je n’ai eu que Marieka au téléphone. Elle n’a rien à me dire de particulier sauf qu’elle peut commencer à faire son jardin… alors je lui ai dit que j’allais place Bellecour où il y avait une manifestation pacifique avec les Syriens et les Ukrainiens réunis, tous victimes des bombardements de Poutine.

J’ai aussi appris que les Russes qui donnent à manger aux enfants et aux vieillards se servent d’eux comme boucliers humains ensuite.

Lundi 21 mars, cette fois avec Rostek qui garde toujours bon moral.

Je lui ai demandé comment Macron était perçu, chez eux en Ukraine : Macron a peur de Poutine, c’est vite résumé.

Selon Rostek, l’armée russe stagne, commence à être fatiguée et Poutine n’a pas d’autres soldats pour les remplacer, c’est pourquoi les bombardements incessants surtout la nuit.

A suivre.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.