Bilan de mandat du maire : l’analyse

Nous avons reçu, comme beaucoup de Loirardes et Loirards, le bilan de mandat de M. Martinet. Ce bilan ne concerne que la période 2014-2020, comme si toutes les années antérieures il n’était pas déjà maire… Globalement aucune vision à long terme ne se dégage. Le travail « quotidien » est assuré mais aucune ambition d’avenir ne transperce.

Nous avons repris son programme pour les élections de 2014 et l’avons comparé à son bilan :

En matière d’urbanisme : force est de constater que rien n’a été fait, puisque cette fois encore il annonce « finaliser l’élaboration du PLU » comme en 2014. Le PLH qui était annoncé en 2014 n’est même pas évoqué cette année.

En matière économique : la zone de l’ancienne centrale est évoquée mais sans précision. Sans précision non plus, le bilan fait le constat d’un échec. La seule solution consisterait pour le maire à la construction d’un nouveau pont, mais où ? Des entreprises sont venues s’installer sur la zone CNR mais quelles sont leurs activités ? 50 emplois créés mais de quel type ? Combien d’habitants de Loire sont concernés ? Pour ce qui est des commerces des espaces auraient été préparés. Où ? Quels commerces ? Et pour les commerçants actuels, quelles actions ?

En matière de politique jeunesse : un local spécialisé devait être aménagé. Rien n’a été fait. Pire encore, une commission jeunes devait être créée : si elle l’a été (?) elle n’a jamais fonctionné.

En matière de petite enfance et d’écoles : il a effectivement réalisé ce qui était annoncé mais avait-il le choix ? Des classes supplémentaires ont été construites mais vu le nombre croissant d’enfants il ne pouvait pas faire autrement !

En matière de politique pour les personnes âgées : en 2014 il annonçait avoir travaillé dans la période précédente à la création d’un foyer d’accueil. Il n’en est même plus question dans le bilan car ce sujet n’a pas évolué. Seule la participation réglementaire a été augmentée sûrement en raison du nombre croissant de personnes concernées, sûrement pas par volonté délibérée !

En matière de sécurité : de la vidéosurveillance a été mise en place, financée par le budget communal, mais au seul bénéfice de la gendarmerie ! N’est-ce pas là un problème régalien que l’État doit prendre en charge ? Dans cette thématique il place aussi des sujets relevant de la voirie ! Et tout ce qu’il décrit est une obligation réglementaire ! Là encore aucune volonté propre de notre maire mais bien de la gestion quotidienne obligatoire.

En matière d’agriculture : projet d’irrigation, projet antigrêle mais quid du maintien, du développement et de la préservation d’une agriculture respectueuse de l’environnement ? Des « travaux ont été engagés en vue de la création d’une association de producteurs locaux » : de quoi parle-t-il ? Quels travaux ? Où ? Avec qui ?

En matière d’environnement : la rubrique mélange tout. Des travaux d’assainissement, de voirie, le Pédibus, l’eau potable, le fleurissement, etc ! Des actions obligatoires là encore, ou des actions déjà mises en place. La seule action nouvelle est « l’utilisation » mais « avec parcimonie » de moutons pour les espaces verts ! Quel est l’ambition pour notre territoire dans un contexte où les enjeux climatiques et environnementaux sont de plus en plus prégnants ?

En matière culturelle : des actions ont été réalisées grâce au travail de la bibliothécaire et de bénévoles. Le patrimoine est dans une rubrique à part, mais l’action du maire consiste au financement d’associations et notamment les Amis de Loire, dont le travail de titan réalisé pour la commémoration de la 1ere guerre mondiale est avant tout du fait de la formidable mobilisation des bénévoles… et malheureusement pas mieux mis en valeur par la mairie !

L’intercommunalité : ce qu’oublie de dire le maire c’est que l’ancienne communauté de communes de la région de Condrieu n’avait pas d’autre choix que de se regrouper avec la communauté d’agglomération de Vienne ! Cette évolution, il l’a subit et non pas construite…

Des cars spécifiques ? Les transports scolaires gratuits ? Certes, mais très insuffisants pour répondre au besoin, surtout sur les Hauteurs !

Enfin, pour préserver l’avenir : seule l’acquisition de terrains est évoquée ! Bref, un bilan à l’image de la commune : immobile…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.