Conseil municipal du 25 mars 2015 : intervention sur le budget

Intervention d’Anne-Marie Sanchez, conseillère municipale, lors du débat budgétaire au conseil municipal du 25 mars 2015 :

« Je voudrais exprimer mon point de vue quant aux documents présentés. Je ne remets pas en question les chiffres présentés mais je m’interroge sur la gestion de notre commune.
En matière de finances publiques il est un principe intangible pour une collectivité, c’est que les dépenses doivent être équilibrées avec les recettes : on dépense ce qu’on a. Vous allez me répliquer : « mais c’est le cas !» Certes. Mais en matière de finances publiques il faut aussi dire ce qui va être fait et le faire. Je trouve surprenant d’avoir inscrit un certain montant de dépenses et de n’en réaliser qu’une faible partie.
Quand on examine le CA 2014 :

  • en dépenses d’ investissement , 5,6 M€ ouverts, 721 K€ réalisés soit 12%, 2,408 M€ de reste à réaliser, soit 43%, 2,375 M€ de crédits annulés soit 42,4 %.
  • En recettes d’investissement : 3,7 M€ ouverts, 1,5 M€ titres émis soit 40%, 1,708 M€ de reste à réaliser soit 46%.
  • en dépenses de fonctionnement : 3,2 M€ ouverts, 2,3 M€ mandats émis soit 72% et 922K€ annulés soit 29 %.
  • Et en recettes de fonctionnement : 3,075M€ ouverts, et 3,269 M€ titres émis soit + 6,3 % de recettes.

Qu’avez-vous fait de tout cet argent ? Recevoir des recettes c’est bien, mais les dépenser pour le bien de la population c’est mieux.  Une collectivité n’est pas un bon père de famille (pour garder la vieille expression), elle doit rendre des services à ses habitants. Quels services ont été rendus ? Voilà plus de 2 ans que Loire n’a plus d’épicerie. Il n’y a aucun lieu ou activités proposés aux jeunes. Il n’y a eu aucun investissement à Loire, si ce n’est peut-être des acquisitions foncières à droite et à gauche, sans aucun lien et sans aucun projet derrière, si ce n’est un parking ou de la réserve foncière au cas où. Ah si ! il y a l’extension du groupe scolaire et de la cantine. Mais ces travaux sont plus liés à une obligation de faire face à l’augmentation de la population, plutôt qu’à une volonté d’améliorer le fonctionnement de l’école : au total me semble t-il c’est un peu plus de 735 K€ de dépenses. Avec ce qui reste à réaliser on pourrait construire une 2ème école…
Peut-être faudrait-il réfléchir à une vraie maison des associations, un lieu où les habitants pourraient écouter des concerts de l’Harmonie ou d’autres formations musicales, une salle de spectacle plus conviviale, un lieu de vie où les habitants pourraient se retrouver, etc… les idées ne manquent pas et peut-être les habitants ont-ils des idées ?
Sans compter que cette année vous avez décidé une augmentation du taux de la taxe sur le foncier bâti : pour faire quoi ? Le gymnase ? Ça fait au moins 2 années (depuis que je suis élue en tout cas), que vous prévoyez 600 K€ sans les dépenser. Installer des caméras de vidéoprotection ? L’insécurité à Loire est « notoire »…
L’organisation territoriale bouge, et il se profile des changements qui vont impacter les communes, sans compter qu’effectivement les dotations de l’État diminuent et vont continuer à diminuer : il faudrait sûrement penser à l’avenir et prévoir dès maintenant, car apparemment nos finances sont encore positives, pour investir et réaliser des projets qui amélioreraient le quotidien des habitants.
Quand je vais à des réunions au Parc du Pilat, quand je vois ce qui est fait ailleurs, je me dis qu’à Loire on est bien timorés, et qu’au contraire au vu de nos finances nous devrions être un territoire d’innovations. Nous bénéficions d’une situation idéale, et nous n’en faisons rien.
Pour toutes ces raisons, mais aussi parce que je souhaite que nous ayons d’autres ambitions pour notre commune que de thésauriser, je voterai contre ce budget proposé. »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.