Les parents du collège Paul Vallon de Bans-Givors réclament plus de moyens pour les élèves

Comme chaque année, le conseil d’administration du collège Paul Vallon a été appelé à délibérer sur la répartition de la dotation horaire globale (DHG) pour la rentrée 2016.

Pour rappel, la DHG est la dotation en nombre d’heures d’enseignement que le rectorat décide d’allouer au collège pour la rentrée suivante, au regard des prévisions du nombre d’élèves présents en septembre prochain.

Or, le conseil d’administration du jeudi 11 février 2016 a décidé de rejeter majoritairement cette délibération, et les élus représentants des parents d’élèves FCPE ont apporté leur vote en faveur de ce rejet. Pourquoi ?

Tout d’abord ce vote n’est pas un rejet de l’action des personnels administratifs, techniques et pédagogiques du collège Paul Vallon. Au contraire les parents d’élèves ne peuvent que les féliciter pour la qualité et l’importance du travail fourni pour faire en sorte que la scolarité des élèves se passe au mieux : l’augmentation du taux de réussite au brevet en est une preuve concrète.

Mais les moyens alloués pour leur mission sont une nouvelle fois revus à la baisse par le rectorat, et c’est cela que les parents d’élèves ont voulu dénoncer par leur vote.

En effet, la dotation d’heures d’enseignement annoncée est insuffisante et entraînera, si elle n’est pas revue à la hausse, des classes surchargées en 4ème et en 3ème. Comment peut-on imaginer garantir une scolarité sereine pour les élèves, alors que nombre d’entre eux connaissent des situations sociales difficiles ? Cela n’est pas acceptable, les classes surchargées ne permettent pas de prendre en compte les difficultés de chaque élève, alors qu’une simple hausse de 6% du nombre d’heures alloué permettrait de créer une nouvelle classe par niveau. Et les parents d’élèves dénoncent également les délais extrêmement courts imposés par le rectorat entre l’annonce de la DHG attribuée et la présentation d’un vote au conseil d’administration : comment peut-on construire une organisation aussi complexe de manière partagée en à peine deux semaines ?

A cela s’ajoute le contexte particulier de la réforme des collèges, menée dans le cadre d’une austérité budgétaire toujours plus brutale, mais surtout avec un caractère inégalitaire insupportable. En effet, le collège Paul Vallon ne fera pas partie de la « classe privilégiée » de ceux qui auront les moyens suffisants, et alloués de manière arbitraire par Mme la Ministre, pour pouvoir maintenir leurs classes de bilangue. Il faut cependant saluer la volonté de l’équipe enseignante d’offrir quand même une découverte de l’allemand aux enfants de 6ème.

C’est pour toutes ces raisons que les parents d’élèves FCPE se sont prononcés contre la répartition de DHG proposée et vont interpeller dans les jours qui viennent le rectorat pour qu’il révise à la hausse cette dotation horaire, afin de répondre vraiment aux besoins et enjeux de l’éducation de nos enfants.

Plus d’information sur le blog de la FCPE : http://fcpebans.canalblog.com/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.