14 mars 2022 / 18h – 19ème jour de guerre – Par téléphone, Rostek raconte à Alex

Pour lui, rien de nouveau. Il garde le moral

Depuis ce matin sa femme Ira fait l’école à ses élèves en « Visio ».

Son fils Andréï est à L’VIV dans son appartement de fonction car il craint les vols.

Il est question de pourparler entre l’Ukraine et la Russie pour demain (15 mars).

Rostek espère la fin de la guerre.

J’ai aussi téléphoné à une autre personne demeurant à L’VIV… mais pas de tonalité.

A suivre

25 mars, 20h30 : concert en solidarité avec l’Ukraine

Organisé par « les Amis de Loire », les bénéfices seront versés pour les secours à l’Ukraine.

« Tomber de Charybde en Scylla »

·         Signification de l’expression. « Tomber de Charybde en Scylla » signifie échapper à un danger pour se frotter à un autre encore plus grave.

Nous pensions être sortis du COVID et nous voilà confrontés à bien plus pire.

Alors nous voulons un « concert-solidaire ».

12 mars 2022 – 17ème jour de guerre – Par téléphone, Rostek, puis sa femme Ira et leur fils Andreï racontent à Alex….

ROSTEK : bombardement hier 11 mars de l’aéroport d’IVANO FRANKIVSKI et aussi de plusieurs résidences autour de l’aéroport. Les habitants de ce quartier obligés d’évacuer.

IRA : Institutrice à BURSHTYN, ville moyenne d’environ 10 000 habitants où elle habite avec son mari Rostek et leur fils. A partir de lundi 14 mars, elle fera les cours à ses élèves en télétravail par mesure de sécurité car les écoles sont des cibles potentielles d’autant plus que son école est située à côté d’un hôpital.

Elle garde le moral et comme tous, espère la fin proche de cette guerre.

(Ira, qui est partie à Bratislava en Slovaquie est sa nièce, la fille de sa sœur OXANA qui a émigré aux Etats-Unis à Chicago depuis mars 2020)

ANDREÏ : leur fils travaille pour le moment à LVIV.

L’ALARME VIENT DE SONNER et il faut se mettre à la cave…

Ensuite Alex téléphone à MARIEKA la maman d’IRA, qui est veuve depuis le 29 janvier dernier.

Elle attend son gendre Rostek qui doit aller lui chercher du blé pour nourrir ses poules.

MARIEKA dit qu’elle n’a plus rien à perdre et qu’à 78 ans elle n’espère plus rien…

Hier matin (le 11 mars) il faisait moins 15° à Burshtyn située au centre à peu près d’un triangle « LVIV / IVANO-FRANKIVSKI / TERNOPIL »

A suivre…

9 mars 2022 – 14ème jour de guerre – Par téléphone, Rostek raconte à Alex….

A l’Ouest de l’Ukraine, c’est toujours calme.

La femme de Rostek, institutrice fait toujours l’école.

Les 300 réfugiés venant de Kiev sont dans le village de SOKIL (Faucon en français) toujours logés et nourris par la population.

A Mariopol, une bombe russe a fait un trou de 10 m de profondeur sur une route. La population ne peut donc plus sortir de la ville.

Les Ukrainiens ayant détruit les véhicules de carburant, les chars russes ne sont plus approvisionnés et les soldats russes commencent à avoir faim… L’attaque devait durer 3 jours seulement.

Les Ukrainiens savent qu’ils doivent tenir bon et résister encore.

Le 10 mars des pourparlers de cesser le feu entre ministres ukrainien et russe doivent avoir lieu.

Selon Rostek, les Américains ne disent rien pour l’instant mais agissent en douceur et demandent aux Ukrainiens de garder bon espoir !

Ira, à Bratislava en Slovaquie, a RdV avec le consulat américain le 22 mars prochain, elle aussi est logée-nourrie gratuitement.

A suivre…

8 mars 2022 – 13ème jour de guerre – Burshtyn vers Ivano-Frankivs’ke

A l’Ouest de L’VIV (c’est Lyon en Français) : là, où l’ambassade de France s’est réfugiée…

Par téléphone, Rostek raconte à Alex….

« On résiste, on s’organise »…

« Ma famille a de quoi se nourrir, nous avons des réserves venant du jardin »…

« Je continu à travailler normalement dans la centrale électrique toute proche »…

« Trois cents réfugiés venant de Kiev sont hébergés dans une ville proche. Nous nous organisons pour les loger, les nourrir »…

Au tout début de la guerre :

« Ira est partie se réfugier chez une amie en Slovaquie à Bratislava où elle fait une demande de visa. Sa mère qui a émigré pour le travail à ……. Aux Etats-Unis a contacté un avocat pour faire une demande d’immigration. »

A suivre

Non à l’agression de Poutine contre l’Ukraine !

Solidarité avec l’Ukraine !

Soutien à la résistance du peuple ukrainien !

Accueil de tous les réfugiés !

Les membres de l’association Loire-sur-Rhône la Citoyenne souhaitent apporter tout leur soutien au peuple ukrainien. Grâce à notre ami Alexandre, nous sommes en contact avec des habitants de ce courageux pays : vous trouverez ci-dessous le Journal d’Alex et Rostek, Le quotidien vécu en Ukraine en guerre.

Journal municipal de janvier 2021

Chères habitantes et chers habitants de Loire-sur-Rhône

Nous tenons collectivement à remercier l’ensemble des électrices et électeurs qui nous ont fait confiance lors des dernières élections municipales.

Nous aurons à cœur de mener notre mandat dans l’intérêt de tous, pour le bien commun. Nous souhaitons que notre village soit agréable à vivre, qu’il se développe harmonieusement.

Nous ne pouvons que nous féliciter de l’ouverture d’esprit dont font preuve les élus municipaux de la nouvelle majorité en ce début de mandat.

Nous vivons cette année une période inédite dans notre histoire contemporaine avec la crise sanitaire et les confinements auxquels nous sommes tous soumis. À l’angoisse d’être contaminé, soi-même ou nos proches, s’ajoute les inquiétudes quant à l’avenir pour la jeune génération, pour l’activité professionnelle, pour le lien social.

Comment aurions-nous pu imaginer vivre une telle crise sanitaire alors que nous pensions vivre dans un pays développé et équipé en matière de soins et de santé ? Force est de constater que les politiques menées depuis plusieurs décennies, visant à faire des économies sur la santé, ont entrainé les énormes difficultés rencontrées pour accueillir toutes les personnes qui avaient besoin de soins !

À toutes celles et ceux qui ont été et sont encore en 1ère ligne, personnel soignant, éboueurs, pompiers, agents territoriaux, enseignants, commerçants, etc… nous tenons à vous dire un grand merci pour votre engagement sans faille ! Nous espérons que nous sortirons de cette crise rapidement, et que très vite tous les liens qui se sont distendus en raison des « gestes barrières » puissent de nouveau se renouer. Nous avons une pensée amicale pour nos restaurateurs encore contraints de rester fermés.

Nous sommes à votre écoute !

Anne-Marie Sanchez : am.sanchez@loire-sur-rhone.fr

Maria Benhabrou : m.benhabrou@loire-sur-rhone.fr

Stéphane Galamand : s.galamand@loire-sur-rhone.fr

Un vent souffle

Un vent déconfiné

Souffle sur Givors.

Reviennent les paroles :

« Le vieux Givors…d’un long sommeil

Vient de s’éveiller…

Ton vieux faubourg …est ce matin tout empli de gaîté »

Un vent de liberté

Souffle sur Givors.

Les tours des Vernes

Jaillissent dans le vert

Telles un bouquet d’artifice.

Un vent de folie

Souffle sur Givors.

Heureux de se retrouver

Les amis s’enlacent

Et tendrement s’embrassent.

Doucement tapi

Dans les rues de Givors

Sarcastique et moqueur

Le virus attend son heure.

Dominique BONNAND

Déconfinés

 » – Déconfinés!  » : Siffle le merle du haut du clocher.

 » – Déconfinés!  » :  chante le rossignol dans son arbre perché.

 » – Déconfinés!  » :   crient les français, bras au ciel, exaltés. 

Déconfinés ? Oui, … et après…

Valérie SANTINI

Haïku #35

Vacances en confinement,

Est-ce assurément :

Confinement en vacance ?

Valérie SANTINI