Un vent souffle

Un vent déconfiné

Souffle sur Givors.

Reviennent les paroles :

« Le vieux Givors…d’un long sommeil

Vient de s’éveiller…

Ton vieux faubourg …est ce matin tout empli de gaîté »

Un vent de liberté

Souffle sur Givors.

Les tours des Vernes

Jaillissent dans le vert

Telles un bouquet d’artifice.

Un vent de folie

Souffle sur Givors.

Heureux de se retrouver

Les amis s’enlacent

Et tendrement s’embrassent.

Doucement tapi

Dans les rues de Givors

Sarcastique et moqueur

Le virus attend son heure.

Dominique BONNAND

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.